Journée internationale des droits des femmes

Dans le Nord, en 2017, les plaintes pour viols sur femmes majeures et mineures en zone police augmentent respectivement de 12% et de 13,5%. 43% des faits sont commis dans la sphère familiale. En moyenne, il faut qu’une femme tente de quitter 7 fois le foyer conjugal, avant que cela ne soit un départ définitif. En France, 1 femme sur 10 est victime de violences conjugales. Depuis le début de l’année, 30 femmes ont été assassinées par leur conjoint (ou ex-conjoint).

Face à ce fléau qui ronge notre territoire, des associations se mobilisent pour venir en aide aux victimes de violences. C’est le cas de l’Association pour la Justice l’Accueil et la Réinsertion (AJAR), que j’ai visité à Avesnes-sur-Helpe. Avec une équipe composée de deux juristes et d’une psychologue dans l’Avesnois, leur travail est fondamental pour les femmes qui chaque jour, subissent les coups de leur conjoint.

Notre rôle à tous, et pas seulement celui des associations, est de les accompagner et de les aider à briser le silence pour que cesse les violences. Nous sommes tous concernés, si vous connaissez une personne victime de violences, composez le :
39 19 (violences femmes info) ou contactez la plateforme de signalement en ligne des violences sexistes et sexuelles https://www.service-public.fr/cmi 
03 27 39 96 40 (AJAR Avesnes-sur-Helpe) https://www.ajar.fr/ 
17

La défense des droits des femmes pour toutes, partout, est un combat quotidien, que nous devons tous mener avec hargne, pour que plus jamais une femme soit discriminée, violentée, harcelée, agressée !

Entrez votre recherche