Journée internationale des forêts : Stop aux coupes-rases !

Depuis ma dernière vidéo dans la forêt de Mormal, j’ai rencontré beaucoup de personnes concernées par ce sujet, pour les sensibiliser aux dégâts causés par les coupes-rases. Je tiens à vous dire que mon investissement reste total : j’ai interpellé le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt, Didier Guillaume, et le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, pour les alerter de la surexploitation des forêts. Depuis, une mission administrative a été lancée dans le but de trouver des solutions pour une gestion plus durable des forêts domaniales de France. Je souhaite qu’à l’issue de cette mission, le Gouvernement engage une réforme profonde de l’ONF. 
Si rien n’est fait pour améliorer la situation de nos forêts, je prendrai mes responsabilités de parlementaire à l’Assemblée nationale, pour qu’enfin la gestion de nos forêts change !

Je continue les recherches sur les autres méthodes de gestion possibles, les comparaisons internationales, les analyses scientifiques existantes et à sensibiliser les citoyens sur le terrain aux côtés de mes collègues députés. Je suis allée dans la forêt de Saint-Gobain dans l’Aisne, avec Aude Bono-Vandorme, députée de l’Aisne et William Church, président de l’association Une Forêt et Des Hommes. Les ressources naturelles de cette forêt domaniale de 9000 hectares sont apparemment surexploitées, comme c’est le cas pour la forêt de Mormal. Depuis plusieurs années, les forêts de Saint-Gobain et de Mormal font l’objet de coupes-rases intempestives, qui ont pour conséquence une perte de la biodiversité et la dénaturation d’un patrimoine naturel d’exception. Il est plus que temps d’agir concrètement pour préserver nos forêts domaniales.
On arrivera à changer la forêt, que si on travaille ensemble, nous devons œuvrer collectivement pour préserver la vocation multi-usages de nos forêts : exploitation durable du bois, loisirs, respect de la biodiversité et tourisme.

Entrez votre recherche