Bilan du Grenelle contre les violences conjugales.

Lancé le 3 septembre par le Premier Ministre Édouard Philippe, le Grenelle contre les violences conjugales se clôturait ce 25 novembre, journée mondiale pour l’élimination des violences faites aux femmes.

Le Grenelle en quelques chiffres c’est :

➡️ 1,116 milliard d’euros dédié à l’égalité femmes hommes en 2020 dont 360 millions dédiés spécifiquement à la lutte contre les violences.

➡️ 182 évènements locaux recensés mobilisant plus de 4 550 personnes

Après plusieurs semaines d’auditions de tous les acteurs concernés, le Premier Ministre a annoncé le plan d’action du gouvernement : des mesures pour Prévenir, Protéger, et Punir. Parmi celles-ci 👇

➡️ Les auteurs soupçonnés de violences conjugales se verront retirer leurs armes à feu, s’ils en possèdent, dès le premier dépôt de plainte les visant.

➡️ Les horaires de fonctionnement de la ligne d’appel 3919, dédiée aux victimes de violences, seront élargis, pour atteindre une accessibilité 24h/24 et 7 jours sur 7.

➡️ Création, d’ici à 2021, de 80 postes supplémentaires d’intervenants sociaux dans les commissariats et gendarmeries, chargés de l’accueil des victimes de violences. Actuellement, ces professionnels sont au nombre de 271.

➡️ Mise en place, dès 2020, d’un millier de bracelets anti-rapprochement, qui permettent de maintenir à distance les conjoints et ex-conjoints violents.

J’ai souhaité m’impliquer personnellement dans ce Grenelle, pour que la réalité du terrain de la 12ème circonscription du Nord soit remontée. J’ai d’abord souhaité recevoir les associations sur la Sambre-Avesnois et le Cambrésis qui accompagnent les victimes de violences conjugales pour dresser un état des lieux de leur quotidien. Cela est passé également par l’invitation au TGI d’Avesnes de la Garde des Sceaux Nicole Belloubet pour des tables rondes en présence des acteurs locaux concernés : associations, avocats, magistrats, élus locaux, forces de l’ordre et sous-préfecture. 

Je continuerai à m’impliquer sur ce sujet, véritable fléau sur notre territoire, et veillerai à ce que les mesures soient bien appliquées dans le Nord.

Je tiens également à saluer le travail remarquable de mes collègues Dimitri Houbron et Catherine Osson, délégués du Nord pour ce Grenelle, qui ont sillonné le territoire afin de pouvoir préconiser des mesures justes, concrètes et adaptées à notre territoire. 

Physiques, verbales, sexistes et sexuelles, toutes les violences tuent. Il est temps de dire stop.

🔴 Face à des violences, ne restons pas silencieux.

☎️ Un numéro : le 3919

💻 Une plateforme : https://www.stop-violences-femmes.gouv.fr




Entrez votre recherche