Ma Santé 2022 : nous investissons pour l’Hôpital public !

L’hôpital fait partie de notre patrimoine national. Il est aujourd’hui le garant de l’accès aux soins pour la population dans tous les territoires, l’organisateur des soins les plus techniques et complexes, le premier promoteur de la recherche et de la diffusion des innovations thérapeutiques et un des principaux acteurs de la formation des futurs professionnels de santé. 

Aujourd’hui, l’hôpital est confronté à des difficultés réelles et à des fragilités grandissantes. Ces difficultés ne datent pas d’aujourd’hui. Elles sont le résultat de la forte contrainte budgétaire appliquée de longue date, de la perte d’attractivité des métiers de l’hôpital, de l’insuffisance des investissements dans les équipements et de l’absence de moyens efficaces pour valoriser le travail des hospitaliers.

                                       

Pour accompagner l’hôpital dans les transformations qu’il engage avec Ma Santé 2022 et faciliter son fonctionnement au quotidien, la Ministre de la Santé Agnès Buzyn a souhaité investir pour l’hôpital dans le prolongement du pacte de refondation des urgences avec comme mesures par exemples :

➡️ Renforcer l’attractivité des métiers et fidéliser les soignants : la revalorisation du métier d’aide-soignant, primes pour les aides soignants en petite couronne parisienne et en gériatrie, réforme du statut du de praticien hospitalier…

➡️ Lever les blocages de l’hôpital public : réformer en profondeur la gouvernance et le mode de gestion des hôpitaux pour répondre aux évolutions des métiers de la santé, allégement des procédures administratives pour fluidifier le fonctionnement des services de soins, lutter contre l’intérim médical qui nuit au bon fonctionnement des équipes…

➡️ Réinvestir dans l’hôpital en lui donnant des moyens nouveaux et de la visibilité dans le temps : +1,5 milliards d’euros supplémentaire dans l’enveloppe du budget santé sur 3 ans, une meilleure rémunération hospitalière via une hausse des tarifs jusqu’à la fin du quinquennat, reprise de 10 milliards d’euros de dette pour permettre à l’hôpital d’assainir ses finances et de se re-structurer…

Ce plan, et ce beau projet de société qu’est l’hôpital, nous le réussirons enfin avec l’engagement de toutes et tous : le gouvernement, les professionnels de santé, les élus et tous les citoyens !




Entrez votre recherche