3ème séminaire du Pacte Sambre-Avesnois-Thiérache à Guise

📆 3ème séminaire du Pacte Sambre-Avesnois-Thiérache à Guise.

📃 À l’ordre du jour : entendre les témoignages des collectivités, associations, citoyens, etc. qui ont vécu un changement depuis la mise en place du Pacte.

Un an après le séminaire tenu à La Capelle, il était important de se retrouver pour un bilan provisoire des avancées de ce Pacte, si important pour le développement de notre territoire.

De nombreux thèmes ont été évoqués : 

➡️ Un service public au plus près des citoyens : Avec l’exemple du projet du Bus France services itinérant, un premier levier a été actionné pour remettre les services de l’État au coeur des territoires, et de toutes nos communes, mêmes les plus petites.

➡️ Améliorer l’accès aux soins : 99% de la population de notre territoire bénéficient d’un suivi de l’Agence Régionale de Santé des Hauts-de-France (ARS), qui accompagne tous les projets structurants d’accès aux soins. Comme exemples : Au 1er janvier, l’ARS a créé un nouveau type de zones dit « d’accompagnement régional » dans lequel elle finance de nouvelles mesures d’accompagnement pour l’installation et le maintien des médecins. Elle propose également ces aides au Zones d’actions complémentaires qui n’en bénéficiaient pas jusqu’alors. Au total, 122 communes sont éligibles et ces aides bénéficieront à près de 115 000 habitants supplémentaires. 6 nouveaux projets de Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) sont validés ou accompagnés, en plus des 12 structures déjà existantes. Depuis mars 2019, un nouveau guichet unique a été créé dans le Nord, pour faciliter l’installation des médecins et infirmières. Et bien d’autres projets ! 

➡️ Garantir une éducation de qualité à tous : grâce au Pacte, il existe par exemple maintenant des micro-lycées, au sein de lycées déjà existants. Ces structures accueillent des jeunes en grande difficulté ou qui ont déjà décroché du système scolaire, afin de pouvoir leur offrir le suivi intensif dont ils ont besoin. Le retour d’expérience à mi-parcours sur le code de la route acquis dès le lycée nous a également montré à quel point cela pouvait faciliter la mobilité de nos jeunes, et être un levier d’action efficace contre le chômage et pour l’inclusion sociale et économique !

Je continue de suivre avec attention l’application des mesures du Pacte sur notre territoire, au plus près du terrain et à l’écoute de nos concitoyens !




Entrez votre recherche