Non à la fermeture des usines NOV sur notre territoire !

Il y a quelques jours, j’envoyais un courrier aux Ministres Bruno Le Maire et Agnès Pannier-Runacher pour les interpeller sur la situation des sites NOV à Aulnoye et Berlaimont.

Cette démarche, avec celle du maire d’Aulnoye et du Président de Région qui a suivi, s’est révélée utile car la direction de l’entreprise est sortie du bois et a publié un communiqué de presse annonçant son intention de « réaffecter les volumes de production réalisés sur les sites d’Aulnoye-Aymeries et de Berlaimont sur d’autres sites du groupe principalement aux États-Unis et en Chine ».

Quelques jours après, à la demande des salariés je me suis rendue sur le point de blocage du site pour discuter avec les représentants des salariés et ceux qui le souhaitaient du contexte de cette fermeture annoncée, de leurs inquiétudes et de leur avenir. Nous avons aussi échangé sur les stratégies que l’on pouvait mettre en oeuvre pour un potentiel repreneur, garantir la défense de leurs intérêts des salariés et de leur famille en cas de liquidation et enfin d’une réindustrialisation du site avec de nouvelles activités.

Ce jour, la Secrétaire d’État à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher nous a réuni en Préfecture de Lille pour nous faire part de son entière mobilisation et sa volonté de mettre autour de la table et en face de leur responsabilités NOV mais aussi Vallourec. Affaire à suivre…

Restons mobilisés et avec de l’espoir, je me tiens impliquée auprès des syndicats et de l’État sur ce dossier !

 



Entrez votre recherche