Point sur le Plan Pauvreté du Gouvernement dans le Nord

J’ai tenu à inviter le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté de la Préfecture du Nord, afin d’échanger avec lui sur l’application concrète du Plan Pauvreté sur notre territoire. 

👉 le Plan Pauvreté a été mis en place par le Gouvernement en septembre 2018 avec un objectif clair : développer une stratégie nationale de lutte contre toutes les formes de précarité. 

J’ai souhaité dresser au Haut-Commissaire un portrait concret de notre circonscription, alimenté par mes rencontres fréquentes avec les partenaires sociaux, les institutions, les associations ainsi que les citoyens. Le territoire de la Sambre-Avesnois-Thiérache ainsi que le bassin minier sont reconnus comme prioritaires dans cette stratégie de lutte, et nous avons échangé plus en détail sur les aspects suivants :

➡️ Combat des inégalités dès la petite enfance : avec des dispositifs comme la cantine à 1 euro, les petits déjeuners gratuits nous favorisons les bonnes conditions d’apprentissage pour tous les enfants. Avec les « bonus » de financement de crèches qui accueillent davantage d’enfants de familles défavorisées ou en situation de handicap, ouvrent de nouvelles places dans les quartiers prioritaires, ou encore qui font davantage de place à la mixité sociale, nous engageons des moyens concrets pour assurer la scolarisation dès 3 ans de tous les enfants.

➡️ Traiter les vulnérabilités dans l’insertion professionnelle : Via le Revenu Universel d’Activité (RUA) qui vient remettre à plat un système d’aides sociales devenu au fil du temps complexe et difficilement lisible et les contrats d’insertion par l’activité économique (IAE), nous nous adressons directement aux personnes très éloignées de l’emploi. La lutte pérenne contre le chômage de longue durée me tient énormément à coeur, c’est pourquoi j’avais alerté la Ministre du Travail à ce sujet dès mon élection, et monté le Contrat Emploi Confiance en partenariat avec l’État, la Région ainsi que Pôle Emploi, destiné aux personnes sans emploi depuis plus de 2 ans. 

Après cet entretien, j’ai convié le Haut-Commissaire à une visite de l’association ENTR’AIDE à Aulnoye-Aymeries qui met en œuvre des Chantiers Ateliers d’Insertion et contribue à faciliter le retour à l’emploi des publics ayant intégré ces chantiers. 

Cette association joue un rôle primordial sur notre territoire, et est un acteur majeur de l’insertion. Elle propose des postes très variés qui permettent le développement de savoir-faire divers : 

➡️ L’entretien des voies ferrées en Sambre-Avesnois mais aussi dans l’Aisne ou le Valenciennois via une convention avec la SNCF

➡️ La rénovation extérieure et intérieure de locaux en peinture, revêtement de sol, muraux, second oeuvre, etc.

➡️ L’entretien des espaces verts et des voies publiques.

Nous avons aussi évoqué un champ d’action qui m’est cher et que j’aborde souvent sur cette page : la mobilité et le frein que cela peut représenter en cas de recherche d’emploi et d’insertion sociale. 8,7 millions d’euros sont prévus à cet effet dans le Pacte Sambre-Avesnois-Thiérache, et je veillerai à la bonne exécution de ce budget.

Je souhaite féliciter tous ceux qui s’impliquent quotidiennement pour l’insertion sociale, ainsi que saluer la qualité reconnue par tous du travail fait par les personnes qui suivent ce programme !




Entrez votre recherche