Point d’étape sur le Plan Pauvreté dans le Nord

J’ai souhaité cet après-midi faire un point avec Rodolphe Dumoulin, Haut-Commissaire à la lutte contre la pauvreté en région Hauts-de-France, ainsi qu’avec mes collègues parlementaires des Hauts-de-France sur l’application et les axes d’amélioration du plan pauvreté depuis son lancement par le Président de la République en 2018.

Avec un taux de pauvreté de 18% contre 14% au niveau national, la région des Hauts-de-France est l’une des plus pauvres de notre pays.

La pauvreté touche tous les secteurs de la vie et l’action pour lutter contre les inégalités qui en découlent doivent se déployer partout, de la petite enfance aux séniors, personne ne doit être laissé sur le bord de la route. Depuis 3 ans, l’action du Gouvernement a été de doter les territoires de vrais moyens pour lutter efficacement contre la pauvreté : que ce soit par exemple, sur l’accès aux crèches, la bonne alimentation à l’école, l’accompagnement suivi des jeunes en décrochages scolaires, le financement de programmes comme sur notre territoire le Contrat Emploi Confiance pour lutter contre le chômage de longue durée, et bien d’autres programmes. Cependant, si nous voyons des améliorations, notre travail est loin d’être terminé.

 

Pendant le confinement, la précarité n’a pas disparue. Les personnes en situation de précarité rencontrent les mêmes difficultés voire davantage qu’auparavant.

Je travaille en étroite collaboration avec l’ensemble des acteurs de la lutte contre la pauvreté (associatifs, institutionnels, politiques…) et continue à traiter ces sujets avec détermination avec Rodolphe Dumoulin pour mener une action adaptée aux besoins des territoires de l’Avesnois et du Cambrésis et mettre en place une vraie stratégie de lutte contre la pauvreté adaptée aux problématiques de notre territoirel.

Entrez votre recherche