Des chênes de Mormal à Notre-Dame!

Les 15 et 16 avril 2019, nous découvrions tous avec effroi l’incendie de Notre-Dame, symbole de notre histoire, de notre culture, notre pays et lieu très important pour la communauté chrétienne.

L’Établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris après de nombreuses négociations, a décidé d’acter la reconstruction de Notre-Dame à l’identique avec une charpente et une flèche en bois conformes avec tenons et mortaises réalises avec le savoir-faire des compagnons du devoir.

Pour réaliser cette splendide charpente qui je l’espère demeurera pour des siècles et des siècles, il est nécessaire de prélever dans nos forêts publiques et privées plus de 1000 chênes de qualité.

Nous tous, enfants de la terre du Nord, forestiers, bucherons, ou amoureux de la nature, de l’architecture et du patrimoine, nous pouvons être fiers qu’une partie de nos racines participent à la reconstruction de ce lieu si important.

Hier, accompagnée de l’Office national des forêts Hauts-de-France, de la Communauté de Communes du Pays de Mormal, du Diocèse de Cambrai, de Forêt durable par PEFC, et Fibois Hauts-de-France, nous avons inauguré le chantier de préparation des chênes qui seront séchés et sciés localement puis rejoindront ensuite le chantier à Paris. J’espère que chacun aura un plaisir tout particulier en levant la tête lorsqu’il visitera Notre-Dame à sa réouverture programmée d’ici à 2023.

Je tiens à remercier l’ONF qui sur les deux parcelles coupées à cet effet, a pris la décision de s’inspirer des recommandations de mon rapport pour limiter la taille des coupes, prêter une attention particulière aux paysages de notre forêt mais aussi au sol et à la biodiversité présente lors du chantier. Je souhaite que cela inaugure une nouvelle manière de considérer la forêt de Mormal en lien avec tous les usagers de la forêt. À suivre prochainement !

Je tiens à ajouter qu’utiliser du bois local c’est bon aussi pour le bilan carbone et environnemental; cela évite d’extraire du sable pour faire une structure béton… ou des minerais pour une structure acier. De plus le bois en charpente stocke tout le carbone séquestré pendant la vie de l’arbre.

Entrez votre recherche